F.A.Q


Comment sont calculées les émissions CO2 d'un vol?

Nos calculs sont basés sur le Bilan Carbone développé par l'ADEME. L 'Agence de l'Environnement et de la Maitrise de l'Energie a créé une base de données recensant plus de 1300 facteurs d'émissions de CO2. Cette base de données commune doit servir de référence à tous les acteurs de la comptabilité carbone.


Pourquoi proposer un forfait de 15€ ?

Il existe une grande disparité des émissions de CO2 selon l'aéroport de départ. 

Pour certains pays, cette compensation peut s'avérer très élevée (Etats-Unis : 120€, Canada : 105€...), sans compter le prix important du Hajj. GREEN HEAVEN a donc fait le choix d'un montant forfaitaire plutôt que du prix réel des émissions de CO2.

Il ne s'agit pas d'ajouter une charge financière aux pèlerins, mais d'éveiller les consciences sur le changement climatique par la solidarité.

GREEN HEAVEN propose aux pèlerins de compenser une partie de leurs émissions de CO2. 

Cependant, il est possible pour les pèlerins qui souhaitent compenser totalement leurs émissions carbone. Il suffit de nous envoyer un mail en précisant le pays de départ et nous vous renseignerons sur le montant total de vos émissions carbone dans les plus brefs délais.


La compensation, comment ça marche?

Même en réduisant autant que possible nos émissions de gaz à effet de serre,  des émissions subsistent.

La compensation carbone consiste à financer, sur un projet dans un pays en développement ou en Europe, une économie de GES équivalente à ces émissions résiduelles dont on souhaite limiter l'impact sur le climat.


Comment les projets sont-ils sélectionnés par nos partenaires? 

L'association GREEN HEAVEN a rigoureusement choisi ses partenaires en rapport avec les projets financés par le programme GREEN HAJJ.

Les projets ont été étudiés en amont de leur réalisation (étude de terrain, étude d'opportunité, acceptation sociale...).

Cette étude prend parfois plusieurs années.

Les projets sont élaborés dans le respect des règlementations sociales et environnementales en vigueur.

 

Des professionnels (ingénieurs, techniciens...) de l'énergie et de l'environnement travaillent sur le terrain, dans les pays concernés. Ils encadrent les équipes, et aident à l'autonomie des populations. Notre partenaire, le GERES, mène des projets dans plus de 12 pays depuis près de 40 ans. Son expérience et son professionnalisme sont reconnus des partenaires financiers (Ministères, Union Européenne, ADEME...) et techniques qui l'accompagnent depuis toutes ces années.

Opérateur du projet au Mali, le GERES prend en charge la revente des crédits carbone du projet en Chine d'Initiative Développement.

 

Concrètement, comment les projets sont-ils vérifiés?

Le programme GREEN HAJJ finance uniquement les projets labellisés par le Gold Standard.

Créé en 2003 - à l'initiative des ONG internationales WWF, SouthSouthNorth et Helio International - le Gold Standard  est communément admis comme étant le label le plus performant et celui qui garantit la meilleure traçabilité des projets à l'heure actuelle.

Depuis son lancement, 20MtCO2 (méga-tonne de CO2, soit un million de tonnes) ont pu être évitées par les projets labélisés Gold Standard.


En quoi les musulmans sont-ils concernés par le réchauffement climatique?

Les musulmans doivent se sentir concernés par le réchauffement climatique pour de multiples raisons. 

Le fait que l'Islam envisage la protection de l'environnement sous un angle religieux a une portée fondamentale :

il implique que toute atteinte portée à la terre est considérée comme une transgression de la loi divine.

Du point de vue de la morale islamique, l'homme est tenu de préserver son milieu terrestre et de ne pas perturber l'ordre et l'équilibre qui y règnent, puisqu'il y va de sa propre survie.

Il incombe donc à chaque Musulman de veiller à la préservation et à la conservation de la nature, d'autant qu'elle constitue l'un des merveilleux témoignages de la Toute-Puissance de Dieu, Ordonnateur de l'univers et Créateur de toute chose.

(Dr Amina Mohammad Nasîr, Professeur de la Dogmatique et Philosophie islamique- Alexandrie, ÉGYPTE).

 

Je m'apprête à faire le pèlerinage, suis-je obligé de compenser  les émissions carbone liées à mon voyage?

Nous sommes conscients que les tarifs actuels pour le Hajj sont exorbitants. Compenser ses émissions carbone liées au déplacement lors du pèlerinage est avant tout un acte volontaire. Ce n'est pas une taxe.

GREEN HAJJ est un programme offrant la possibilité aux pèlerins musulmans de témoigner de leur préoccupation concernant la préservation de l'environnement et de leur solidarité envers les populations touchées par les conséquences du changement climatique. 

 

Où va mon argent?

85% de votre compensation sont affectés directement au projet que vous avez choisi de soutenir. Les 15% restants correspondent au frais de fonctionnement du programme GREEN HAJJ, nécessaires à sa viabilité et à son développement.

L'équipe GREEN HEAVEN n'emploie pas de salariés et est constituée uniquement de bénévoles.

Seuls les prestataires indépendants, extérieurs à l'association (graphiste, traducteur...) sont rémunérés à la tâche.


Mon geste de solidarité climatique me donne-t-il droit à une déduction fiscale?

À compter de janvier 2014, la compensation volontaire ne fait plus l'objet d'un reçu fiscal.

 

Lexique


ADEME : Agence de l'Environnement et de la Maitrise de l'Energie. 

 

CO2 : dioxyde de carbone

 

Effet de serre : phénomène naturel qui permet à la terre de retenir la chaleur solaire dans l'atmosphère et de maintenir une température acceptable pour entretenir la vie.

Cependant, certaines activités de l'Homme ont accentué ce phénomène provoquant ainsi une accélération du  réchauffement de la planète.

 

Énergies renouvelables : ce sont les énergies qui peuvent être renouvelées ou régénérées naturellement et qui sont donc inépuisables (solaires, hydroélectricité, éolien, biomasse et géothermie).

 

Équivalent carbone Teq CO2 : la Tonne équivalent CO2 (TeqCO2) est l'unité de mesure qui prend en compte l'ensemble des gaz à effet de serre, et non pas seulement le CO2. 

 

Facteurs d'émissions (FE) : coefficient permettant de passer d'une donnée d'activité à la quantité d'émissions de GES associée. 

 

Gaz à effet de serre (GES) : ce sont des gaz responsables de l'effet de serre. Le réchauffement climatique est en partie dû à une augmentation de  leur concentration dans l'atmosphère terrestre.